Articles avec #maternage tag

Publié le 28 Décembre 2015

Il faut donner le sein quand bébé pleure, fait mine de téter avec sa bouche, se réveille d’une sieste. En moyenne, un bébé tète 8 à 12 fois par 24h, quelque soit son âge, mais ce n’est qu’une moyenne, ne pas compter les tétées.

 

Ne pas regarder sa montre, bébé tète aussi souvent qu’il le veut et aussi longtemps. Certains bébés ont une succion dite efficace. En 5 minutes ils pourront boire plus de lait que d’autres en 20 minutes. Le lait maternel se digère très vite, en 20 minutes.

 

Ne jamais utiliser de bouts de sein, c’est trop dur pour bébé de faire venir le lait, il risque de ne pas prendre de poids, donc inquiétude et sevrage car avec le biberon forcément le lait viendra et il prendra du poids.

 

Ne pas utiliser de coquilles d’allaitement en début d’allaitement. Elles servent à stimuler la lactation, ce qui risque d’engorger les seins.

 

naitre-grandir-bebe-nourrir-allaitement-1.jpeg

 

Eviter le persil et l’alcool qui coupent le lait (de plus l’alcool va dans le lait, on peut boire si on sait que bébé ne va pas téter dans les 6 prochaines heures, mais ce n’est qu’une moyenne qui varie en fonction de l’alcool bu et en quelle quantité, mais aussi de la corpulence de la maman). Le galactogil (poudre en pharmacie), l’ovomaltine (chocolat en poudre en grande surface), les amandes, le malt, le fenouil, les tisanes d’allaitement stimulent la lactation.

 

Ne pas peser bébé trop souvent, 1 fois par semaine est largement suffisant (1 fois par mois chez le médecin est suffisant aussi), la balance ne doit pas être stressante. Ne surtout pas peser avant et après la tétée, trop de stress et inutile. Penser également que les balances sont calibrées différemment. Si bébé est pesé à la maternité puis à la pmi puis chez le pédiatre, ça peut changer. Si bébé est pesé avant la tétée ou après la tétée, avant d’avoir des selles ou urines ou après, ça change aussi. On sait qu’un bébé prend assez s’il mouille environ 6 couches bien remplies par 24h, s’il est tonique, avec des phases éveillé, s’il grandit, grossit, change de taille de vêtement.

 

Un bébé allaité n’a pas forcément de selles fréquentes. Certains restent plus de 2 semaines sans selles. Toutefois il vaut mieux en parler au pédiatre, surtout si bébé avait des selles régulières et qu’il se met à ne plus en avoir. Pour aider bébé à faire caca, quand il est allongé sur le dos, on peut lui lever les jambes en l’air.

 

Allaiter installée confortablement dans un fauteuil, calée avec un oreiller dans le dos, un coussin d’allaitement sous bébé, les jambes surélevées sur un fauteuil est la position idéale quand on est assise. Eviter de donner le sein penchée en avant, quand c’est possible.

 

On ne réveille pas un bébé qui dort, même s’il a tété il y a longtemps, sauf si grosse inquiétude car faible prise de poids. Dans ce cas, on peut le faire téter sans le réveiller, le fait d’approcher le sein de la bouche, il va sentir l’odeur et téter en dormant.

 

naitre-grandir-bebe-sevrage-allaitement-2.jpeg

 

Le soir, il est très fréquent que les bébés allaités passent beaucoup de temps au sein, quel que soit leur âge. Ils font leur réserve pour la nuit et se rassurent car la nuit leur provoque des angoisses.

 

Quand un bébé tète beaucoup la nuit, on peut se demander s’il tète assez la journée. Alors lui proposer davantage le sein la journée, peut aider, parfois, à ce qu’il dorme mieux la nuit. Le fait de donner un biberon le soir, même avec de la blédine, n’aidera absolument pas bébé à faire ses nuits, c’est une légende complètement fausse. Si bébé mange trop, il sera ballonné et aura du mal à digérer. De plus, un bébé ne se réveille pas que par faim mais aussi pour un câlin, une angoisse, une petite soif.

 

Un bébé qui ne prend pas assez de lait peut se mettre en économie d’énergie, c'est-à-dire qu’il ne va pas pleurer, va beaucoup dormir, et va prendre peu de poids. Il faut alors le faire téter souvent, même s’il ne pleure pas, quitte à le réveiller s’il ne tète pas quand on lui met le sein près de la bouche quand il dort.

 

Si on a l’impression de manquer de lait, il faut donner plus souvent le sein à bébé afin que la lactation s’adapte à ses besoins. Se mettre en peau à peau avec bébé sur le ventre est un super stimulant de la lactation.

 

Un bébé au biberon, quand il a besoin de plus de lait, il pleure à la fin du biberon, alors on augmente la dose de lait. Un bébé au sein, quand il veut augmenter sa ration, il pleure, alors il faut faire la super-alternance. C'est-à-dire qu’il faut lui donner un sein, puis l’autre, puis revenir au 1er et ainsi de suite jusqu’à ce que bébé ne pleure plus. De plus, pour bien augmenter la lactation, c'est-à-dire adapter la quantité à ses nouveaux besoins, il faut donner le sein plus souvent. Cela s’appelle les pics de croissance. Ils durent environ 3 jours à chaque fois. 3 jours où maman a l’impression de ne faire que ça de donner le sein. Les pics de croissance, ont lieu, à peu près, à 10 jours, 3 semaines, 6 semaines, 3 mois et 6 mois. On remarque d’ailleurs que statistiquement, c’est à ces fameux pics que beaucoup de femmes stoppent l’allaitement et disent «  je n’avais plus de lait » « mon lait n’était plus nourrissant ». Un lait pas assez nourrissant, ça n’existe pas. Il s’agit simplement de méconnaissance sur l’allaitement. Refuser le sein à bébé qui pleure parce qu’il a tété il y a 1h, c’est ne pas donner la ration dont bébé à besoin, donc c’est courir à l’échec. Maintenant si un bébé veut passer son temps au sein, il faut voir avec une conseillère en lactation si bébé à une bonne position au sein. Cela peut être aussi dû à un frein de langue qui se soigne rapidement avec le pédiatre. Cela peut être aussi dû au fait que bébé a un fort besoin de succion, alors on peut lui donner une tétine (ne jamais donner de tétine avant que le bébé ait minimum 1 semaine pour ne pas qu’il fasse de crevasse à maman). Cela peut être aussi dû au fait que bébé est trop faible (prématuré par exemple), dans ce cas, on peut tirer son lait pour lui donner à la pipette (mais surtout pas au biberon pour éviter une confusion sein tétine) mais toujours continuer à lui donner le sein car bébé stimulera toujours plus la lactation qu’un tire lait. On peut aussi utiliser un dal, ainsi pendant que bébé tètera au sein, un minuscule tuyau fera couler du lait (tiré au préalable ou boîte de lait artificiel) directement dans sa bouche. Le bébé se nourrira donc parce qu’il tète et parce que le tuyau coule, tous les 2 en même temps.

 

Si maman a besoin de tirer son lait et que pas grand-chose ne vient, ne pas s’inquiéter. Ce qu’on tire n’est absolument pas le reflet de la quantité de lait qu’on a. Bébé fera toujours venir plus de lait que le tire lait. Certaines femmes arrivent à tirer leur lait, d’autres pas. Certains tire lait conviennent mieux à certaines femmes et d’autres moins. Regarder bébé en photo peut aider. Tirer un sein pendant que bébé tète l’autre peut aider aussi.

 

allaitement-maternel-085704_L.jpg

 

En cas de crevasse ou douleur, avec ou sans marque, avec ou sans sang, essayer de retirer la tétine à bébé le temps que les crevasses se soignent (s’il en a une). A la fin de la tétée, il reste un peu de lait sur le téton, l’étaler doucement sur toute l’aréole. On peut aussi mettre de la crème sur l’aréole avant et après la tétée (avant pour s’éviter de souffrir, après pour soigner). «Lansinoh» est la meilleure crème niveau efficacité, et en plus c’est de la lanonine à 100% donc hyper naturel et pas besoin de rincer avant que bébé tète (on la trouve en pharmacie en tube de 10g et en tube de 56g, les tubes de 56g sont vraiment plus rentables. On en trouve également parfoi sur ebay neuves à prix très compétitifs). Egalement, laisser ses seins à l’air libre aide à soigner les crevasses. Ne surtout pas utiliser de coquilles d’allaitement en cas de crevasse car les crevasses doivent sécher et ne surtout pas macérer dans le lait et l’humidité conservés dans la coquille.

 

En cas d’engorgement, se mettre au dessus du lavabo, remplir à ras bord un verre d’eau chaude (pas bouillante), le placer sur le sein, appuyer fort (pas trop), et avec l’autre main, masser le sein. Le trop plein de lait va couler facilement dans le verre, provoquant un immense soulagement. Il ne faut surtout pas utiliser le tire lait en cas d’engorgement car il stimule la lactation, et donc il faudra tout le temps tirer pour se soulager et le jour où on arrête de tirer, la lactation baisse et on se plein de manquer de lait. Alors qu’avec la méthode du verre d’eau chaude, on vide le sein, sans stimuler la lactation. En le faisant uniquement quand on souffre, donc normalement environ 1 fois par jour pendant 3 jours, on ne souffre plus et on est tranquille, la lactation s’est adaptée aux besoins de bébé. On peut utiliser cette méthode pour détendre le mamelon quand bébé pleure car il n’arrive pas à téter car le mamelon est trop dur.

 

1001couches-lallaitement-maternel-pampers.jpeg

 

Certaines femmes ont l’impression que bébé tète très longtemps à chaque fois au sein. Bébé se nourrit les 1ères minutes, puis il tétouille. Quand maman constate que bébé ne tète plus vraiment, qu’il lâche, reprend, lâche, reprend, elle peut arrêter le sein. Si bébé est déçu, il ne tardera pas à le faire savoir !

 

Certaines femmes ont le lait qui gicle trop fort. Ca s’appelle un réflexe d’éjection fort. Dans ce cas, bébé s’étouffe au sein, voir pleure, crie, hurle, s’écarte du sein en se cambrant, a des selles vertes, régurgite, vomit par grande giclure. Dans ce cas, allaiter allongée sur le côté ou sur le dos aide (mais surtout pas penchée en avant). Egalement, donner un seul sein lors de la tétée aide, voire même faire 2 tétées avec le même sein, puis l’autre sein pendant 2 tétées. On peut aussi faire téter bébé jusqu’à la montée de lait, puis faire gicler quelques instants sur une serviette, puis redonner le sein à bébé.

 

Quand bébé vient de naître, il s’endort rapidement au sein. Le chatouiller le réveille un peu. Egalement, lui donner un sein, puis lui changer la couche pour le réveiller, puis lui donner le 2ème sein (ou revenir au 1er afin de bien le vider car au début c’est hydratant et à la fin c’est le gras bien nourrissant qui fait prendre du poids).

 

Quand bébé est tout petit, maman a trop de lait le temps que la lactation s’adapte. Du coup, ses mamelons sont souvent tendus et bébé pleure car il n’arrive pas à téter. Maman peut alors tirer un tout petit peu de lait, afin de détendre le mamelon et que bébé puisse téter aisément. A place du tire lait, maman peut utiliser la méthode du verre d’eau chaude.

 

Pendant la montée de lait, les seins peuvent être très douloureux. Alors appliquer un gant chaud est très réconfortant. Se masser les seins atténue la douleur également.

 

stimuler_allaitement_quand_on_adopte_17696.jpg

 

Vers 2 mois, les seins de maman sont moins tendus. C’est parce que la lactation s’est adaptée aux besoins de bébé. Quand bébé tète souvent, les seins sont drainés et paraissent tout mous. Ne pas s’inquiéter, cela ne veut absolument pas dire qu’on n’a plus de lait.

 

Vers 4 mois, la montée de lait est plus longue à venir. Souvent les bébés pleurent pendant quelques jours au sein le temps de s’habituer. Ne pas s’inquiéter, ne pas stresser, rassurer bébé en lui disant que ça va venir. Eventuellement, faire le vide dans sa tête en pensant à autre chose car le fait de focaliser dessus retarde la montée de lait. Il faut vraiment s’isoler et faire le vide dans sa tête (en regardant la télé, ça marche du tonnerre). Ne surtout pas forcer bébé à téter, ça l’énervera encore plus. Il faut le laisser s’énerver tout seul en faisant comme si de rien n’était, en le laissant allongé sur le coussin d’allaitement, la bouche à côté du sein, il finira par se calmer, prendre le sein et faire venir le lait. Dans ces moments là, l’allaitement en public est souvent gênant, il est donc préférable de donner le sein avant de partir de chez soi ou de s’isoler dans une autre pièce s’il y a du monde, afin d’être seule, dans la pénombre et au calme.

 

Vers 1 an, les femmes passent en lactation automatique. Ce qui signifie qu’elles ne sentent plus la montée de lait quand bébé tète. Ne pas s’inquiéter, bébé a quand même du lait. Il n’y a qu’à regarder comme il en est barbouillé autour de la bouche après la tétée !

 

Certaines femmes ont leur retour de couche après avoir fini l’allaitement. D’autres l’ont alors qu’elles allaitent encore. Ne pas s’inquiéter. Toutefois on remarque que chaque mois, au moment des règles, bébé tète beaucoup plus souvent car le lait est moins abondant pendant cette période. De plus, les femmes ont les tétons beaucoup plus sensibles et donc douloureux pendant cette période. Ne pas hésiter à se badigeonner les tétons de crème «lansinoh» et du lait de fin de tétée. Une fois les règles finies, tout revient dans l’ordre.

 

En cas d’infection d’1 ou 2 seins de maman, il existe presque tout le temps un traitement compatible avec l’allaitement. Si le médecin prétend le contraire, prendre contact avec une conseillère en lactation ou une animatrice sur le site http://www.lllfrance.org/. Vous pouvez également consulter le site http://www.lecrat.org/sommaireFR.php3 ou le site http://www.vidal.fr/ qui répertorient les médicaments par nom et par thème et donnent leur compatibilité avec la grossesse et l’allaitement. Retournez voir votre médecin ou allez en voir un autre avec le nom du médicament compatible correspondant à votre pathologie. N’hésitez pas à imprimer le feuillet qui vous concerne afin de lui mettre sous le nez. Il est important que le papa soutienne la maman dans son projet d’allaitement à un moment où elle peut être fatiguée et fiévreuse… S’il s’avère nécessaire d’arrêter l’allaitement pendant quelques jours, tirez votre lait afin de maintenir la lactation puis jetez le. Dans ce cas, nettoyez soigneusement le tire lait quand vous changez de sein, ou mieux, utilisez 2 tire lait différents, 1 pour chaque sein, afin que l’infection ne se propage pas d’un sein à l’autre. Pendant cette période, évitez de nourrir votre bébé au biberon (risque de confusion sein tétine qui vous provoquerait des crevasses une fois le retour au sein). Préférez plutôt la pipette, tasse à bec, soft cup, verre, cuillère.

 

bebe-allaite-au-sein-1000-pix.jpg

 

En cas de maladie de maman (gastro, otite, rhino, angine, ect), il existe également beaucoup de médicaments compatibles avec l’allaitement.

 

Toutes les femmes sont faites pour allaiter. Même les tétons ombiliqués s’adaptent grâce à la bouche de bébé. Ne pas hésiter à remettre à leur place les gens qui veulent faire croire le contraire. En leur parlant, on s’apercevra souvent que ce sont des personnes qui n’ont pas réussi à allaiter. La culpabilité de l’échec fait souvent dire des méchancetés, inutile de leur en vouloir, mais ne pas leur demander de conseils serait une bonne idée…

 

Le lait maternel est un super antiseptique naturel et gratuit. En cas de conjonctivite, on peut en mettre dans les yeux de toute la famille. En cas d’otite, dans les oreilles. En cas de rhume, on peut laver le nez de bébé avec. Vider une pipette de serum physiologique. Tirer son lait, le mettre dans une tasse. Appuyer sur la pipette dans la tasse afin de la remplir de lait. Bien sûr, consulter le pédiatre est parfois indispensable.

 

oreo-cookie-bebe-allaitement.jpg

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par maman nounou

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 7 Juin 2015

Vous allez retravailler quelques semaines ou mois après la naissance de bébé mais vous souhaitez continuer à l’allaiter ? C’est possible, ça demande juste de la préparation et de l’organisation !

 

Les 4 premières semaines de vie de bébé, contentez vous de lui donner uniquement le sein.

A partir de 4 semaines, il va falloir commencer à préparer bébé à une alimentation qui ne passe pas par le sein : biberon, tasse à bec, soft cup, etc...

 

Tirez votre lait et donnez lui une fois par jour. C’est très important. Malheureusement les associations de soutien à l’allaitement disent souvent aux mamans que l’enfant commencera les biberons (ou autres contenants) quand il sera gardé par la nounou, que c’est le travail de la nounou d’habituer bébé. C’EST FAUX ARCHI FAUX !

 

Pour avoir lu les articles de mon blog, vous avez bien dû voir que je suis pro allaitement, néanmoins je suis catégorique C’EST VOTRE DEVOIR DE MAMAN (aidée de papa, mamie, papi, tata, tonton, etc) d’habituer votre bébé à se nourrir autrement qu’avec le sein.

 

108713s.jpg

 

A 4 semaines, votre allaitement est bien installé. Bébé est encore petit. Commencer le biberon (ou un autre contenant) à cet âge est idéal car bébé ne le refusera pas. Attendre que bébé soit en nounou est la pire idée. D’abord bébé doit gérer la séparation, connaître de nouvelles personnes, de nouveaux lieux, de nouvelles odeurs. Et vous voudriez qu’il connaisse aussi une nouvelle façon de manger ?!

 

Nombreuses nounous refusent les bébés allaités, non pas parce qu’elles sont de mauvaises nounous qui ne veulent pas s’enquiquiner, mais parce qu’elles ont eu une ou plusieurs mauvaises expériences. Les mamans qui disent à l’entretien que leur bébé accepte de boire autrement qu'au sein et en fait, arrivée au moment du repas, ce sont des hurlements à n’en plus finir, un bébé impossible à calmer, qui a faim mais qui ne comprend pas ce qu’on attend de lui, avec ce bout de plastique à l’odeur bizarre. Il a faim donc il pleure. Il ne mange pas donc il n’arrive pas à dormir. Et les journées se passent dans les hurlements. Terrible pour bébé, terrible pour nounou, terrible pour les autres enfants accueillis, terrible pour la famille de nounou.

 

Alors qu’il suffit juste d’habituer bébé avec un repas par jour dès l’âge de 4 semaines, au début avec le lait tiré de maman, puis avec du lait artificiel, ou bien avec du lait tiré du début à la fin, ou du lait artificiel du début à la fin.

 

allaitement-bebe

 

Quand vous confierez bébé à sa nounou, pour le rassurer, vous pouvez mettre un mouchoir propre dans votre soutien gorge pendant la journée, puis le donner en doudou à bébé la journée suivante. L’odeur aura des vertus apaisantes.

 

Si vous avez la chance de retravailler quand bébé aura 7 mois et plus, vous êtes doublement chanceuse : d’abord vous resterez davantage de temps à pouponner mais en plus, vous n’êtes pas obligée d'habituer bébé à boire autrement qu'avec le sein ! Bébé tètera quand vous serez présente. Quand vous serez absente il mangera solide : purée, compote, yaourt.

 

 

Quel que soit le mode d’alimentation et l’âge du bébé, il sera toujours important d’expliquer à bébé ce qui va lui arriver et pourquoi. Les bébés sont des éponges qui ressentent tout. Plus maman sera angoissée et plus bébé sera angoissé. Une maman sereine et détendue donnera un bébé serein et détendu.

 

2711-allaitement-bebe.jpg

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par maman nounou

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 12 Avril 2015

Max’bambou de b’bies

 

Les +

très jolies, très colorées

très douces d’extérieur (minkee)

très douces d’intérieur (bambou)

va de la naissance à la propreté

 

Les -

ils disent que ça va jusqu’à 17 kg hors vers 12 kg bébé devient serré et a des fuites

ne convient pas la nuit, convient la sieste si pas de gros pipis

 

b-bies.jpg

Voir les commentaires

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 12 Avril 2015

Quand on met bébé en écharpe sur le dos, le temps de l’installer, avec des chaussons ou chaussures classiques, 9 fois sur 10, les chaussures tombent de ses pieds (et il est impossible de remettre des chaussures à un bébé qui est déjà sur le dos (il faudrait le redescendre, lui remettre ses chaussures, le remonter… et peut être recommencer !). Avec des chaussons en cuir souple, en plus d’être super élégant, bébé ne les perd pas quand on l’installe en écharpe. Et quand il joue sur son tapis d’éveil avec ses pieds, il n’arrive pas à les retirer (par contre, maman les met très facilement à bébé). Et petit bonus, les chaussons en cuir souple sont très bons pour les pieds de bébé car ils sont mous donc bébé se fortifie les chevilles et ils sont respirant donc les pieds transpirent peu.

chaussons.jpgca-chaussons.jpgbottes.jpg

 

 

Quand bébé est en écharpe, qu’il soit sur le ventre, sur le dos ou sur la hanche, le bas de son pantalon remonte, lui laissant le bas des jambes à l’air. Ce qui n’est pas gênant quand il fait chaud mais ce qui peut être embêtant quand il fait froid. Alors on peut mettre des jambières à bébé sous son pantalon. Ainsi quand le pantalon remonte, bébé a bien chaud et est super beau !

jambieres.jpgjambieres2.jpgjambières3

 

 

 

L’hiver, il vaut mieux mettre une cagoule à un bébé en écharpe, car on la met avant de le mettre sur le dos et elle ne bougera plus. Or un bonnet peut glisser et on ne pourra pas le remettre seule à bébé.

De même l’été, un bob avec un cordon sous le menton de bébé tiendra mieux et ne se perdra pas.

 

On peut mettre un manteau à un bébé en porte bébé. Mais on ne doit surtout pas en mettre à un bébé en écharpe car il glisserait, il faudrait refaire le nouage régulièrement, et bébé aurait beaucoup trop chaud. En écharpe, bébé a sa chaleur, celle de sa maman et celle de l’écharpe. En cas de froid, on peut lui mettre un gilet en plus de ses vêtements. Ou bien maman peut avoir un manteau de portage. Ou bien s’il est sur le ventre, maman peut fermer un gilet par-dessus lui.

Voir les commentaires

Rédigé par maman nounou

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 2 Juin 2012

Une couche lavable, c’est une partie absorbante et une partie imperméable. On y ajoute un insert pour qu’elle soit plus absorbante. Et si vraiment bébé fait de gros pipis, on y ajoute un booster (plus petit qu’un insert mais plus épais) pour qu’elle soit encore plus absorbante.

 

Et enfin on y ajoute un feuillet à selles qu’on lavera si bébé a juste fait pipi et qu’on jettera à la poubelle ou aux toilettes si bébé a fait caca. Certaines mamans ne mettront pas de feuillet à selles, à la place elles mettront un voile en micropolaire qui aura pour effet fesses au sec. En cas de pipi, le voile ira au sale. En cas de caca, le caca sera à décoller et à jeter avant de mettre le voile au sale.

feuillet à selles

 

 

Il existe toutes sortes de couches lavables. Il y en a pour tous les goûts !

 

 

Quelque soit la couche lavable choisi, l’attache de la culotte est soit avec des pressions soit avec des velcros (qui se replient à l’intérieur pour le lavage afin de ne pas abîmer les couches). L’avantage des pressions est qu’elles s’abîment moins. L’avantage des velcros est qu’on peut vraiment adapter pile poile à la morphologie de bébé.

 

 

Il y a les couches à poche. La partie absorbante et la partie imperméable sont en une seule partie. Au milieu il y a un petit espace dans lequel on glissera un ou plusieurs inserts ou boosters. On mettra tout au sale à chaque change, en veillant à bien avoir vidé la poche de ses inserts.

à pochepochepoche3ca-poche1.jpgca-poche2.jpgca-poche3.jpgca-poche.jpgtournesol

 

 

 

Il y a les couches TE3 ou classiques. Il y a une culotte imperméable et une couche absorbante. Ce sont les couches qui sont considérées par les mamans comme les plus efficaces et notamment pour la nuit. Une fois lavées, elles sont très rapides à sécher.

Pour ce genre de couches, il y a 2 possibilités pour l’insert : soit l’insert est tout simplement posé sur la couche, soit il est pressionné sur la couche (donc on enlève la pression pour laver, on pressionne pour mettre la couche.

On utilisera 2 ou 3 culottes par jour (on en met 1, pendant que l’autre est étendue sur le séchoir, puis au change d’après on alterne, et le soir elles vont toutes au sale). Le reste sera à mettre au sale à chaque change.

 

les couches

te3te31te321te3.jpg1te31.jpg1te32.jpg

 

les culottes

culotteculotte1culotte2culotte3culotte5culotte4ca-culotte1.jpgca-culotte.jpg1culotte.jpg

 

 

Il y a les couches TE1, TE2 ou hybrides. La partie absorbante et la partie imperméable sont en une seule partie. L’insert est posé sur la couche ou glissé dans une poche ou pressionné ou casé entre des rebords. Quand la couche n’est pas mouillée, on ne change que l’insert. La couche peut donc être utilisée plusieurs fois avant d’être lavée. Certaines marques de ces couches vendent des inserts lavables et des inserts jetables afin que maman voit selon le jour et selon le lieu où elle se trouve quel insert elle choisit.

te2te21te23flipb'bies1te21.jpg

 

 

Il y a les couches TE1. La partie absorbante, la partie imperméable et l’insert sont cousus tous ensembles et ne font qu’une seule partie. C’est la couche la plus rapide à mettre. Mais ces couches sont considérées comme les moins efficaces, bébé devant être changé en moyenne toutes les 1h30 contre environ 3h (4h au grand maximum) pour les autres sortes de couches. De plus, étant très épaisses, ces couches sont très longues à sécher donc il faut en avoir beaucoup, donc plus gros investissement financier.

te12te12l1te1.jpg1te11.jpg

 

 

Il y a les langes, couches utilisées depuis très longtemps par nos mamans. Ce sont des tissus pliés et fixés par des snappis. On mettra par-dessus une culotte de protection imperméable Elles sont très économiques. Par contre, c’est beaucoup plus long de changer bébé.

ca-langes.jpgsnappi

 

 

Il y a les couches d’apprentissage. Ce sont des couches qui peuvent s’enfiler debout. Elles sont moins absorbantes que les autres couches lavables. Elles conviennent pour les bébés qui vont sur le pot. En général, le feuillet à selles bouge quand on enfile ou descend la couche. Sur certaines marques, on peut quand même arriver à le fixer à peu près à l’insert s’il est pressionné à plusieurs endroits.

apprentissageapprentissage1apprentissage2apprentissage3

 

 

Il y a les culottes d’apprentissage. Ce ne sont pas des couches. Ce sont des culottes qui peuvent contenir un pipi avant de déborder. Bébé se sentant mouillé, il sera motivé pour réclamer le pot. Quant à maman, elle n’aura pas bébé à nettoyer, les vêtements à changer et le sol à serpiller…

culotte entrainementculotte entrainement1culotte entrainement2culotte entrainement3

 

 

Quelque soit le type et la marque de couche lavable choisi, il y a plusieurs matières pour la culotte, la couche, l’insert, le booster.

 

La culotte (ou partie imperméable quand la culotte est cousue à la couche) peut être en minkee (c’est super doux), en PUL (polyester enduit au polyuréthane, intâchable en cas de caca), en laine et d’autres matières encore.

 

La couche, l’insert et le booster peuvent être en microfibre (doux), en micropolaire (effet fesses au sec), en coton (polluant et moins absorbant), en chanvre (très absorbant (idéal pour la nuit) mais rêche, en remuant avant usage avec les mains on l’adoucit un peu, l’idéal est de l’utiliser pour les couches à poche afin que les fesses de bébé ne soient pas en contact avec) ou en bambou (absorbant, doux, les tâches partent plus facilement).

 

Selon les marques, certaines couches iront de la naissance à la propreté (grâce à des pressions sur le devant de la couche qui la rendront plus petites pour un bébé ou la laisseront grande pour un enfant). Ces couches sont très économiques. D’autres auront différentes tailles à renouveler au fur et à mesure que bébé grandira et grossira (ces couches seront vraiment bien adaptées à la morphologie de bébé mais elles demandent un plus gros investissement financier).

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par maman nounou

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 2 Juin 2012

Le collier d’ambre est un collier super pour les bébés. Il contribue au sommeil calme et soulage les poussées dentaires. Pour être efficace, le collier doit rester sur bébé 24h/24 et 7 jours sur 7, à même la peau. On peut éventuellement le recharger en le mettant sous la terre une nuit entière de temps en temps. Il se nettoiera en passant un coup de gant dessus pendant le bain de bébé.

Il y a un nœud entre chaque perle de sorte que si bébé casse le collier, une seule perle tombera. Les perles sont toutes petites donc bébé ne s’étouffera pas s’il en avale une. Le fermoir du collier est très dur pour un bébé, seule la dextérité d’un adulte peut l’ouvrir. Le collier est très petit donc bébé ne pourra pas s’accrocher à quelque chose avec.

1883-5990.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par maman nounou

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

Couches flip stay dry

 

Les +

insert en microfibre très doux

pas besoin de changer la culotte à chaque fois, seulement quand elle est mouillée

on peut mettre 2 inserts pour la sieste et la nuit dans la poche

quasiment jamais de fuite, très performante

va de la naissance à la propreté

la culotte est intachable et sèche très vite

les élastiques sont supers, quel que soit l’âge l’enfant n’est pas serré aux cuisses mais ils l’enveloppent bien quand même

elles sont bien larges donc pas besoin de plier le feuillet à selles, ce qui limite le risque de caca sortant du feuillet

 

Les –

couleurs basiques

flip.jpg

Voir les commentaires

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

Culottes d’apprentissage imse vimse

 

Les +

l’enfant peut l’enfiler et l’enlever tout seul

très jolie, différents motifs, très douces

ressemble à une vraie culotte

en cas de pipi l’enfant se sent mouillé

super pour l’apprentissage de la propreté

 

Les -

c’est une culotte et pas une couche, donc elle peut contenir un seul pipi

en cas de caca, pas d’ouverture sur les côtés pour nettoyer l’enfant

 

imse-vimse.jpg

Voir les commentaires

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

Les couches d’apprentissage piwapee step in

 

Les +

très jolies

l’insert en bambou est très doux et ses tâches partent facilement

facile à retirer

en cas de caca, on peut ouvrir les pressions sur les côtés pour nettoyer plus facilement l’enfant

 

les -

difficile à enfiler

 

bon à savoir

c’est une couche pour enfant qui va sur le pot, donc l’insert n’est pas très absorbant. J’ajoutais 3 lingettes lavables que je mettais sous l’insert. Comme l’insert se presionne à 6 endroits, les lingettes restaient en place et la couche était plus absorbante

 

 

piwapee.jpg

Voir les commentaires

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

Les couches lavables pour la nuit pour enfant énurésique de chez tournesol

 

Les +

l’enfant peut la mettre et l’enlever tout seul

elles restent douces malgré les lavages

 

les –

elles baillent au ventre donc pour un garçon faisant de gros pipis, on risque d’avoir des fuites au niveau du ventre

 

bon à savoir

pour ne plus avoir de fuites au ventre, j’ai acheté les boxer lulu nature et le problème a été réglé

c’est une couche à poche, il est indispensable de mettre 1 ou 2 inserts en cas de gros pissouilleur

 

 

 

tournesol.jpg

lulu-nature.jpg

Voir les commentaires

Publié dans #maternage

Repost 0