Publié le 30 Mai 2012

Voici le gabarit arrosoir à imprimer 2 fois link

Voici le gabarit fleur à imprimer link

 

Découper les 2 gabarits arrosoir. En colorier 1 sur une face. Colorier l'autre sur l'autre face.

 

Colorier le gabarit contenant les 4 fleurs et les 4 feuilles. Les découper. Les agrapher sur des pailles.

 

Mettre un rouleau de papier toilette entre les 2 gabarits arrosoir. Agrapher l'arrosoir pour le fermer. Déposer à l'intérieur du rouleau de papier toilettes les fleurs.

 

P1000783.JPGP1000784.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par maman nounou

Publié dans #activité fête des mères

Repost 0

Publié le 30 Mai 2012

Voici le modèle de collier à imprimer link

collier-gommettes.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par maman nounou

Publié dans #activité fête des mères

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

Couches flip stay dry

 

Les +

insert en microfibre très doux

pas besoin de changer la culotte à chaque fois, seulement quand elle est mouillée

on peut mettre 2 inserts pour la sieste et la nuit dans la poche

quasiment jamais de fuite, très performante

va de la naissance à la propreté

la culotte est intachable et sèche très vite

les élastiques sont supers, quel que soit l’âge l’enfant n’est pas serré aux cuisses mais ils l’enveloppent bien quand même

elles sont bien larges donc pas besoin de plier le feuillet à selles, ce qui limite le risque de caca sortant du feuillet

 

Les –

couleurs basiques

flip.jpg

Voir les commentaires

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

Culottes d’apprentissage imse vimse

 

Les +

l’enfant peut l’enfiler et l’enlever tout seul

très jolie, différents motifs, très douces

ressemble à une vraie culotte

en cas de pipi l’enfant se sent mouillé

super pour l’apprentissage de la propreté

 

Les -

c’est une culotte et pas une couche, donc elle peut contenir un seul pipi

en cas de caca, pas d’ouverture sur les côtés pour nettoyer l’enfant

 

imse-vimse.jpg

Voir les commentaires

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

Les couches d’apprentissage piwapee step in

 

Les +

très jolies

l’insert en bambou est très doux et ses tâches partent facilement

facile à retirer

en cas de caca, on peut ouvrir les pressions sur les côtés pour nettoyer plus facilement l’enfant

 

les -

difficile à enfiler

 

bon à savoir

c’est une couche pour enfant qui va sur le pot, donc l’insert n’est pas très absorbant. J’ajoutais 3 lingettes lavables que je mettais sous l’insert. Comme l’insert se presionne à 6 endroits, les lingettes restaient en place et la couche était plus absorbante

 

 

piwapee.jpg

Voir les commentaires

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

Les couches lavables pour la nuit pour enfant énurésique de chez tournesol

 

Les +

l’enfant peut la mettre et l’enlever tout seul

elles restent douces malgré les lavages

 

les –

elles baillent au ventre donc pour un garçon faisant de gros pipis, on risque d’avoir des fuites au niveau du ventre

 

bon à savoir

pour ne plus avoir de fuites au ventre, j’ai acheté les boxer lulu nature et le problème a été réglé

c’est une couche à poche, il est indispensable de mettre 1 ou 2 inserts en cas de gros pissouilleur

 

 

 

tournesol.jpg

lulu-nature.jpg

Voir les commentaires

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

Quand on porte bébé sur le ventre, on peut mettre un gilet trop grand qu’on refermera par-dessus bébé.

 

Mais quand on porte bébé sur le dos, c’est déjà un peu plus compliqué… Sachant que les manteaux de portage coûtent très chers…

 

Alors j’ai eu l’idée de fabriquer mon propre manteau de portage, sachant que je ne sais absolument pas coudre… Ca a été extrêmement simple !

 

J’ai acheté dans un magasin de sport une veste en polaire. J’ai enfilé la veste, qui était trop grande pour moi, pris bébé dans mes bras et refermé la veste par-dessus bébé. Quelqu’un était avec moi pour être sûr de ne pas faire tomber bébé par terre…

 

Ensuite à la maison, j’ai mis bébé en écharpe sur mon dos et quelqu’un a regardé à quel niveau sa tête arrivait par rapport au haut du manteau.

 

J’ai découpé sur environ 15 cm de longueur. J’ai enfilé la veste avec bébé toujours sur le dos. Et j’ai augmenté au fur et à mesure la longueur de coupe pour que bébé puisse passer sa tête sans difficulté, même quand je serais seule à enfiler le manteau.

 

La veste étant en polaire, nul besoin de coudre. Il suffit de couper au ciseau et le trou reste sans s’effilocher et sans s’agrandir !

 

J’ai constaté par la suite que le trou dans ma veste convenait que je porte bébé en écharpe avec un nœud kangourou ou croisé enveloppé, ou même en porte bébé chinois. En grandissant, bébé réussissait même à sortir ses bras tout seul quand il en avait envie (pour rattraper sa tétine que j’accrochais avec une attache tétine au trou du manteau). Et quand il faisait froid, si bébé sortait ses bras, il les rentrait très vite tout seul !

 

manteau.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par maman nounou

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

Quand bébé ne veut boire ni le lait de maman ni le lait artificiel, maman peut faire du flan avec son lait qu’elle aura tiré au préalable.

 

Voici la recette :

tirer 300 ml de lait maternel

faire bouillir 50ml de lait maternel

une fois que le lait boue, verser 2g de poudre d’agar agar

pendant ce temps faire tiédir au chauffe biberon les 250ml de lait maternel restant

mélanger le lait bouilli et le lait tiédi

verser dans une petite boîte ou un pot bébé vide ou un verre

une fois refroidi, mettre au frigo et y laisser reposer jusqu’à ce que cela soit un flan

 

allaitement_favoriser_montee_lait_et_soulager_engorgement_1.jpg

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par maman nounou

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

Quand on achète des couches lavables neuves, elles ne sont pas absorbantes dès le début. Il faut d’abord les laisser tremper dans un seau d’eau froide pendant 12h minimum puis les laver 3 fois (une fois sans rien, une fois avec lessive en poudre, une fois avec 5 gouttes d’huiles essentielles d’arbre à thé).

tea-tree

 

A côté de la table à langer, je mets 2 poubelles. Une avec un sac poubelle pour jeter ce qui va aux ordures. Une avec un filet à linge pour mettre ce qui va être lavé. De la même manière qu’il faut un sac poubelle de la même taille que sa poubelle, on prendra un filet à linge de la même taille que sa poubelle.

filet-linge.jpg

Egalement à côté de la table à langer, je mets mes couches propres, que je prépare quand elles sont propres et sèches, toutes en même temps à l’avance.

Ainsi au moment du change, tout est à côté, tout est près et tout est rapide.

 

Au moment où je dois laver les couches, il me suffit de prendre le filet à linge qui est dans la poubelle. Toutes les couches ont été stockées dedans avec 5 gouttes d’huiles essentielles d’arbre à thé sur une lingette lavable (l’arbre à thé désinfecte et évite la prolifération des bactéries pendant le stockage). Je mets le filet dans le lave linge et lance un programme rinçage afin d’enlever un peu les résidus de caca, pipi et lessive. Puis je lance un programme lavage à 40° en programmant l’essorage à 1000 tours maximum (je ne lave pas trop fort et n’essore pas trop fort afin de ne pas abîmer les couches). Je mets directement dans le tambour 1/3 de la dose recommandée sur la boîte de lessive en poudre (il ne faut pas mettre trop de lessive sinon cela va encrasser les couches qui n’absorberont plus bien, il ne faut pas mettre de lessive liquide ni d’assouplissant pour la même raison). Je mets ½ bouchon de sanytol textile dans le bac assouplissant (il faut savoir que le lavage à moins de 60° ne détruit pas toutes les bactéries, microbes, germes, le sanytol les élimine).

Quand le lavage est terminé, j’étends sur un séchoir à linge. Quand il ne fait pas beau, dans la maison. Mais dès qu’il y a du soleil, j’en profite pour étendre dehors car le soleil enlève les éventuelles tâches.

Quand c’est sec, je prépare mes couches pour qu’elles soient prêtes à l’emploi et je les range à côté de ma table à langer.

 

Parfois, on constate que les couches ont des fuites ou qu’elles sentent fort ou que bébé a les fesses irritées depuis quelques jours alors qu’avant il n’y en avait pas. Cela signifie que les couches sont encrassées, c'est-à-dire qu’elles contiennent trop de résidus de lessive. Alors il faut faire un décrassage. Plusieurs méthodes sont disponibles sur le net mais ont toutes des critiques de mamans à qui elles ont abîmées les élastiques ou autre. C’est pour cela que je lance un programme rinçage avant chaque lessive, cela limite le nombre de décrassages. Pour décrasser, je n’utilise aucun produit pour éviter d’abîmer mes couches. Je mets simplement les couches propres dans le lave linge et je lance un programme lavage à 40° et 1000 tours maximum d’essorage, avec 5 gouttes d’huiles essentielles d’arbres à thé, sans lessive. Personnellement, je fais un décrassage maximum tous les 6 mois.

 

Je mets un feuillet à selles sur toutes les couches. Ainsi si bébé a juste fait pipi, le feuillet peut être lavé plusieurs fois (je le garde tant qu’il n’est pas déchiré). Si bébé a fait caca, je prends le feuillet contenant le caca et je le mets à la poubelle. On peut aussi mettre le feuillet aux toilettes mais je ne trouve pas très écologique et économique le fait de tirer la chasse d’eau à chaque caca de bébé… Parfois le feuillet a bougé un peu ou s’est déchiré et il y a un peu de caca sur la couche, j’enlève le plus gros avec du papier toilettes et je dépose dans la poubelle à couches. Si vraiment la couche est tâchée, je mets une cuillère à soupe de percarbonate de soude sur la tâche directement dans la poubelle à couches.

feuillet-a-selles.jpg

 

Quand bébé va chez la nounou ou à la crêche, dans la famille ou chez des amis, au restaurant ou au parc, j’utilise un sac à couches pour transporter les couches sales. Il existe différentes marques de sacs, de petites ou grandes tailles, avec fermeture éclaire, pression ou cordon. Souvent, ils ont un petit nœud sur le côté pour l’accrocher à la poussette ou à une poignée de fenêtre. Une fois à la maison, il me suffit de vider le sac dans la poubelle à couches puis d’y déposer le sac pour qu’il soit lavé avec les couches.

sac couchessac couches2sac couches1

 

J’utilise pour moi des serviettes hygiéniques lavables que je lave en même temps que mes couches lavables (couches, inserts, boosters, culottes de protection, lingettes lavables, feuillets à selles, coussinets d’allaitement). J’ajoute simplement 2 cuillères à soupe de percarbonate de soude avec la lessive quand il y a des serviettes hygiéniques dans le lave linge (le percarbonate de soude est désinfectant et blanchissant).

serviettes-hygieniques.jpgPercarbonate

Voir les commentaires

Rédigé par maman nounou

Publié dans #maternage

Repost 0

Publié le 28 Mai 2012

J’utilise des lingettes lavables pour débarbouiller le visage et les mains des bébés et enfants avec de l’eau du robinet ou de l’eau nettoyante du commerce.

 

Je les utilise aussi pour me démaquiller avec du lait démaquillant.

 

Je les utilise également pour nettoyer les fesses avec du liniment quand je change la couche et qu’il n’y a que du pipi. Je sais que d’autres les utilisent en cas de caca mais moi bof.

 

On peut les acheter ou on peut les faire soi même.

lingettes-lavables.jpglingettes-lavables1.jpglingettes-lavables2.jpglingettes lavables3

 

Je les ai fabriquées moi-même en achetant du tissu polaire de bambou. J’en ai acheté 2 morceaux faisant chacun 50cm X 150cm et j’ai pu faire avec 30 lingettes.

Polaire-Angora.jpg

 

Plus tard j'ai acheté du tissu micropolaire et j'en ai refait un peu plus petites. Cette matière est extrêmement douce et agréable pour le visage !

micropolaire

 

C’est très simple car c’est du polaire, donc pas besoin de coudre, il suffit juste de choisir sa taille de lingettes (les miennes sont plus petites que celles du commerce et plus grandes que les carrés cotons bébés du commerce). Il faut donc tracer au feutre les traits afin que toutes les lingettes soient de la même taille et droites. Puis couper avec un gros ciseau.

 

Je les lave avec mes couches lavables puis je les pose par paquet sur le séchoir, pas besoin de les étaler 1 par 1, elles sèchent vite quand même.

 

Depuis le temps qu’on les utilise et malgré tous les lavages, elles restent super douces. C’est vraiment très économique !

Voir les commentaires

Rédigé par maman nounou

Publié dans #maternage

Repost 0